L’Asinerie du Pré de la Rose vous accueille…

âne et rando : Noisette en pantalon...!

âne et rando : Noisette en pantalon…!

                Vous qui souhaitez sortir des sentiers battus et des schémas classiques des vacances, vous qui aspirez à vivre une aventure insolite avec le meilleur des compagnons, l’âne, vous qui êtes curieux (se) de découvrir le Parc Naturel Régional du Morvan, espace naturel préservé offrant des paysages de toute beauté…alors bienvenue chez nous !!! Nous proposons depuis plus de quinze ans des randonnées pédestres en compagnie d’ânes de bât, que vous partiez en famille, en couple, entre amis ou en solo, nous avons des parcours spécialement étudiés pour vous. La vocation de ce blog, c’est de vous apporter le maximum d’informations sur l’organisation de randonnées avec des ânes, sur notre région, le Morvan mais aussi de vous faire partager nos joies, nos peines…parfois nos colères… à travers des billets d’humeur, bref de vous informer au mieux sur ce que nous sommes, sur notre philosophie, autant d’éléments que nous ne pouvions porter à votre connaissance à travers notre seul site vitrine, qui lui, donne des détails sur nos parcours en boucles avec tous les renseignements concernant nos tarifs et ceux de nos prestataires chargés de votre hébergement (+ formules camping + âne) :  

                     www.les-escapades-de-stephane.com 

Depuis de nombreuses années, par passion pour les ânes et pour la randonnée pédestre, notre association a pour but de vous faire découvrir une nature vierge de toute pollution, de permettre aux enfants, le plus souvent issus de grands centres urbains, de nouer une relation privilégiée avec un âne, animal si attachant. Demain, ce sont vos enfants qui seront aux commandes de ce pays, ces vacances saines et enrichissantes leur permettront de prendre conscience de leur rôle futur dans la nécessaire sauvegarde de notre belle planète en leur donnant envie de s’impliquer à fond dans cette noble tâche.

PageRank

Share Button

L’âne et l’enfant

deux petits randonneurs énamourés !

Deux petits randonneurs et un âne énamourés !

 

Yann et Ulysse

Ulysse et Yann

Comment qualifier au mieux la relation entre l’âne et l’enfant sinon pour dire qu’elle est exceptionnelle, c’est bien sûr ce qui explique le succès des randonnées en famille avec un âne. Par sa bonhommie et son espièglerie, l’âne séduit de plus en plus, il surprend surtout ceux qui se sont laissés enfermés dans l’image d’Epinal qui lui colle encore à la peau, non il n’est pas aussi têtu qu’on veut bien le dire….il l’est même beaucoup moins que l’être humain !!! C’est aussi un animal éminemment intelligent qui comprend de suite qu’il a affaire à un enfant, et croyez moi, il ne fera jamais rien pour le mettre en péril. Un exemple parmi bien d’autres est parlant : si un enfant glisse de son dos, il s’arrêtera immédiatement pour ne pas risquer de le blesser; ceux qui font de l’équitation ou qui l’ont pratiqué dans le passé savent bien qu’avec le cheval, rien de tel n’est envisageable, que celui ci peut ne pas hésiter à vous traîner si vous tombez et restez malencontreusement accroché par un étrier. Pourtant, de ces deux équidés, lequel a la meilleure image ? Je vous laisse le soin de répondre à cette question.

Eglantine, anesse Pie d'Irlande... et son petit cavalier !

Eglantine, ânesse Pie d’Irlande… et son petit cavalier !

L‘âne n’est pas seulement un animal rassurant pour les jeunes enfants, il a un vrai faible pour eux au point de venir amicalement réclamer leurs caresses et leur attention. Pour les « petits d’hommes », c’est une belle et enrichissante découverte. Pour nombre d’entre eux, en fin de randonnée, la séparation avec leur compagnon aux longues oreilles est souvent l’occasion d’un gros chagrin tant leur complicité fut totale.

 

Share Button

La retraite des ânes

Rando âne : un repos bien mérité
Rando âne : un repos bien mérité!

En ce début d’année 2014, nous avons pris la résolution, au sein de l’Association, de constituer un pactole pour la retraite de nos ânes, autrement dit, une cotisation sera déduite du prix de la randonnée à raison de 2 € par     âne et par jour de travail, elle ira directement sur un compte ouvert à cet effet afin de capitaliser pour leur retraite. En effet, si nos ânes sont globalement jeunes, de 4 à 18 ans, eu égard à leur espérance de vie (35 à 45 ans voire plus pour certains sujets), il n’en reste pas moins qu’il est temps d’envisager…..comme pour nous, de leur (et de nous) donner les moyens de leur assurer une fin de vie heureuse et …bien méritée !!! Aussi, par ce biais, toutes les familles qui nous rendront visite sauront que notre souhait le plus cher est d’assurer la pérennité de l’Asinerie du Pré de la Rose en mettant à l’abri du besoin nos chers compagnons de route pendant leurs vieux jours mais aussi de les garantir, du mieux que nous pouvons, contre une disparition prématurée de votre serviteur. A cet égard, nous formons le voeu que notre initiative soit reprise dans le plus grand nombre d’asineries possibles, les ânes, nos amis de toujours, le méritent tellement. Petite précision qui a son importance à une époque ou le pouvoir d’achat des ménages est en berne, cette initiative ne génèrera aucune augmentation de tarif cette année.

Share Button

Rando âne au long cours

Rando âne dans le Morvan : une famille et leur compagnon de marche.

Rando âne dans le Morvan : une famille et leur compagnon de marche.

        Plus que jamais, en ce début d’année, notre priorité demeure l’organisation de randonnées au long cours, autrement dit, il nous importe de vous proposer des séjours itinérants, toujours plus attractifs, allant de 2 à 7 jours…voire plus. Depuis le début de notre activité, nous sommes spécialisés dans ce type de randonnées avec des ânes tant il nous est apparu frustrant pour vous… comme pour nous, de ne pouvoir proposer que des petites balades de quelques heures. Le parc Naturel Régional du Morvan mérite mieux qu’un « petit tour…et puis s’en va ».

Rencontre du troisième type !
Rencontre  insolite ! 

Comment découvririez vous ses attraits multiples, ses paysages si sauvages si vous ne faisiez que suivre une petite boucle de quelques kilomètres ? Certes, cela ravit les enfants, c’est déjà beaucoup, me direz vous, mais la complicité qu’ils peuvent nourrir avec l’âne n’a guère le temps de s’installer……. c’est dommage et puis ces grandes randonnées permettront à vos enfants, même très jeunes, de goûter aux plaisirs de la marche et de     s’aguerrir au contact d’une nature présente comme au premier jour. L’âne, cet attachant compagnon, sera toujours là pour porter les enfants quand les petits pieds se feront douloureux !

Share Button

Randonner avec bébé

 

Trop petits pour la rando...nous ???

Trop petits pour la rando… nous ???

Plus les années passent, plus les parents envisagent sérieusement d’emmener  bébé en randonnée au long cours, il s’agit manifestement d’un phénomène sociétal de plus en plus récurrent. Alors que nous démarrions notre activité de location d’ânes, voici seize ans, nous étions beaucoup moins confrontés à cette problématique. Qu’en penser ? Nous avons reçu l’année dernière plusieurs demandes de familles, souhaitant randonner avec des bébés âgés de trois à douze  mois, auquelles nous n’avons pas donné suite.

Rando âne en famille

Rando âne en famille

La marche en moyenne montagne dans une nature belle…mais sauvage ne nous parait pas être un terrain de jeu souhaitable pour des enfants de cet âge, certaines sections de nos parcours sont trop éloignées des services de santé, des services d’urgence notamment pour que la randonnée avec des nourissons puisse être considérée comme une activité raisonnable et sans risques majeurs. Nous pensons simplement qu’il y a un temps pour tout et que la sagesse commande d’attendre le temps nécessaire pour que bébé grandisse et soit ainsi en âge d’accompagner ses parents et ses frères et soeurs dans les meilleures conditions. Cela étant dit, un certain nombre de randonneurs expérimentés décident d’emmener bébé avec eux vers  l’âge de 15 à 24 mois… et, heureusement, tout se passe pour le mieux, mais il vous faudra porter votre enfant…et penser à emmener le porte-bébé ! Aujourd’hui, des gens irresponsables…et je pèse mes mots, n’ont rien trouvé de mieux que de proposer et donc de vendre à certains âniers cupides…ou naïfs, du matériel permettant à bébé d’être attaché sur l’âne, cette espèce de coque construite dans un matériau on ne peut plus fragile,    s’apparente plus à un cercueuil ambulant qu’à autre chose; il faut être conscient que l’enfant, sanglé dans cette coquille d’osier, peut-être livré à lui même si l’âne vous échappe, lui faisant courir de gros risques pour sa vie, un âne pouvant parfaitement forcer le passage sous un tronc d’arbre couché en travers de votre sentier ou tout autre obstacle et faire exploser le fragile abri dans lequel dort votre enfant. D’autant que l’âne n’étant pas en contact direct avec l’enfant, il n’a pas conscience qu’en se sauvant, il peut mettre en danger l’existence du bébé (Cf  article de fevrier 2014, « l’âne et l’enfant » dans la rubrique Actualités).

Retour de rando...en hiver !

Retour de rando…en hiver !

Tout cela est à méditer avant d’entreprendre  ce type de randonnées avec de trop jeunes enfants. Chez nous, rien de tout cela, si nous nous refusons à faire la morale à qui que ce soit, nous ne voulons pas non plus nous rendre complices de pratiques dangereuses et contraires à notre éthique. J’en profite pour vous informer que, chez nous, les enfants peuvent monter sur l’âne à partir de    l’âge de 3 ans et sont systématiquement équipés de casques VTT ou de bombes,  nous intégrons le fait que les jeunes enfants  montent sur les ânes, c’est aussi pour cette raison que nous équipons nos bâts de coussins, assurant le confort  des petites fesses !

Share Button